dijous, 31 de març de 2016

VERSIONS DE WILLIAM CLIFF V

El bany del cavall, de Joaquim Sorolla








UN GARÇON (I)

j'étais un garçon solitaire oui
rien de ce qui plaisait aux autres ne
trouvait grâce pour moi très à l'écart
je cultivais des fleurs dans mon jardin
mais craignant qu'elles ne soient piétinées
je les tenais cachées fleurs vénéneuses
rarement belles rarement suaves
je les portais comme un secret maudit
dont les racines plongeaient dans mon coeur
pour le ronger de leurs succions barbares
et j'en avais des maux de tête alors
pour essayer de refroidir ma fièvre
je posais mon front nu contre un poteau
de fer supportant le poids du préau
et restais ainsi pendant que les autres
s'amusaient à leurs jeux qui m'ont paru
toujours contraignants toujours ennuyeux

dissabte, 19 de març de 2016

VERSIONS DE WILLIAM CLIFF IV










L'ÎLE DE SAINT-PIERRE

après avoir suivi un vieux sentier
je vis soudain paraître l'ermitage
où tu vouas ton être tout entier
à la composition de cet ouvrage
qui malgré son petit nombre de pages
illustre tant ton âge finissant
oh! qu'il est doux de voir combien puissant
fut ton regard à l'orée de la mort!
(je pleurais le nez dans ta terre alors
que je humais le parfum de son sang

dimarts, 15 de març de 2016

VERSIONS DE WILLIAM CLIFF III









ORGIES

avance-toi comme un vieux pèlerin
couvert des traces de son long voyage
dans cette ville pleine de chagrin
où ont passé tant de pèlerinages
mets tes pieds dans leurs pieds que ton visage
à tout moment se tourne vers le ciel
ainsi allant sans grommeler l'appel
de ton vieux corps s'élèvera pendant
qu'en marchant tu sentiras tes semelles
rabotées par les ruelles du temps

BESTIESA XL










A què en diem cultura popular? Històricament la cultura popular era quelcom que evolucionava, però molt lentament, que es mantenia llarg temps en el gust popular, fins esdevenir tradició i fins i tot institució popular i cultural. 

dissabte, 12 de març de 2016

VERSIONS DE WILLIAM CLIFF II










UN HOMME (Épopées)

l'aurore sur la plaine étend ses teintes mauves
le paysage est beau d'un horizon à l'autre
je sais que tout le jour je serai glorieux